shanghai-1.jpg
 
 
 

Carnet de voyage dans les îles de la Société

modifié le: mercredi 12 février 2014

Mon voyage en Polynésie s'est déroulé du 2 octobre au 11 novembre 2013. En voici le récit aux îles de la société.

Raiatea

D'autres articles concerneront les Tuamotu et les îles Marquises.


2 octobre 2013

Long vol Marseille – Charles de Gaule- Los Angeles – Papeete (Air France)

Départ 7h10 -> arrivée 21h 30 locale + 12h de décalage : 26h20 de voyage dont 4h d'escale à Los Angeles (Passage de l'immigration US, donc demande « ESTA » à faire au préalable)


3 Octobre - Papeete

Promenade sur la côte est de Tahiti près de l'hôtel Radisson (plage Lafayette) et au belvédère de Taharaa pour une belle vue sur l'île voisine de Moorea


4 Oct
Visite de Papeete :
Promenade aux jardins de Paofai, en bord de mer, bien aménagés, avec à son extrémité « l'espace culturel » (lieu des grandes fêtes annuelles de Heiva, aménagé cette fois pour la finale récente de la coupe du monde de Beach Volley)
Club des pirogues (Va'a) de compétition : une institution en Polynésie

Pîrogue de sport club de Va'a de Papeete


Quartier des administrations : résidence du Haut-commissaire, Présidence et Assemblée de la Polynésie française, (POM : pays d'outremer)
Cathédrale de l'Immaculée conception, la plus grande de Polynésie
Marché couvert de Papeete avec des danses locales, et ses étals de fleurs, fruits, poison cru, vannerie

 

5 Oct 
Après-midi à Punaauia (quartier résidentiel) puis sur la route ouest de Tahiti (une seule route fait le tour de la grande île)
Maraé de Arahurahu : Les Marae sont de grandes plateformes en pierre de basalte caractéristiques de la vie sociale et religieuse Maori. Autrefois, des constructions végétales étaient érigées dessus. Celui-ci, bien restauré, est construit en trois niveaux, en pyramide à degrés. Des Tiki (représentation de dieux Maori) en bois peint sont postés à l'entrée de la plateforme.

Marae de Arahurahu Tiki (copie) sur le site de Arahurahu


Marina Taina : le port de plaisance de Papeete
Soirée, aux « roulottes ». Des resto populaires qui s'installe pour la soirée : une institution à Tahiti.

Les restaurants des roulottes à Papeete Danses Polynésiennes au marché de Papeete


6 Oct (Dim)
Tour de l'île (100km), mais temps maussade surtout sur la côte est.
Trou du souffleur (anomalie rocheuse en bord de mer dans lequel des vagues s'engouffrent), puis route agréable et assez sauvage jusqu'à Taravao, la deuxième ville importante de l'île.
Route nord de la presqu'ile, puis montée au plateau de Taravao au paysage campagnard avec des vaches.
Route sud de la presqu'il et déjeuner sur la plage à un resto près du site de surf de Teahupoo de renommé mondial. Les surfeurs sont au loin sur une passe de la barrière.
Retour par cote ouest

Teahupoo: site de surf


7 Oct – Tahiti – Vallée de Papenoo - Maroto
Ballade en 4*4 à l'intérieur inhabité de l'île aux superbes paysages très échancrés et par très beau temps et aux belles cascades rafraichissantes
Très bon déjeuner au relais de Maroto dans la nature sauvage
Montée au col à 800m et vue sur le lac de Mataia et le sommet de l'île : le mont Orohena 2241m, ce qui est exceptionnel compte tenu des nuages qui le chapeaute en général dès la fin de matinée.

Mt Orohena au centre de Tahiti ( vallée de Papenoo)


8 Oct – Papeete – Raiatea en cargo
Matinée pour retirer de l'argent aux distributeurs récalcitrants! He oui, les banques polynésiennes limitent les retraits à 40000 CFP. Ce qui n'est pas sans poser des problèmes lorsque la plupart des pensions et lodges veulent être payés en espèce et qu'une nuit coûte en moyenne 10000CFP
Après-midi, rendez-vous à 15h au port pour embarquement sur le cargo Hawaikinui et départ vers 17h30.
Le bâtiment est vétuste. Il mérite une retraite après une première vie à Saint Pierre et Miquelon.
J'ai pris une cabine seul. Elle est sommaire, mais c'est une des rares choses pas chères en Polynésie. Rien à boire, rien de proposé à manger, mais la nuit fut calme. La majorité des autres passagers (une vingtaine) ont passé la nuit sur le pont.
Beau couché de soleil sur Moorea, en quittant le port de Papeete

 

9 oct – Autour de Bora Bora – en cargo
Réveil à l'arrivée au port de Tevaitova sur l'île de Raiatea, après une escale dans la nuit à l'île de Huahine, mais je dormais.
Plus de 3h d'escale pour décharger- recharger les marchandises. Spectacle animé par les caristes du bateau.
On repart. Zig zag dans le lagon entre Raiatea et Taha'a, pour rejoindre en la contournant l'île de Bora Bora et ses superbes points de vue sur les lagons et hôtels de luxe

dans le lagon de Raiatea et Taha'a


Nouvelle escale de 2h à Bora Bora (14h/16h) le temps de visiter le village principal de l'île puis retour vers Taha'a, avec arrivée à 19h à la nuit tombée.
Un fils de Théodore, propriétaire de la pension Atger, me récupère au quai de débarquement de Tapuamu situé à l'opposé de mon hébergement situé sur un Motu.


10 Oct – Taha'a
Superbe réveil, en bord de mer (à 3m) en face d'un autre Motu «de carte postale»
Tour du lagon de Taha'a, aux couleurs de cartes postales, en compagnie de familles de Calédoniens en vacances
Visite d'une ferme perlière. Les huitres perlières (Pinctada Margaritifera) sont « inséminées » avec des nucléus de différentes tailles au cours d'une opération qui ne doit pas laisser les huitres plus d'une heure et demie hors de l'eau. Une même huitre peut recevoir au cours de sa vie, des nucléus de plus en plus gros. Ce n'est qu'au bout d'au moins 5 ans qu'une huitre peu produire les plus grosses perles (10mm), après 3 à 5 étapes de production de perles plus petites.
Motu Tau Tau et son jardin de corail, vraiment superbe dans une passe à côté de l'hôtel de grand luxe. A l'autre extrémité, vue sur Bora Bora

Taha'a - hotel de luxe pres du jardin de corail


Retour pour déjeuner au Motu de la pension Atger. Le tour du lagon offre des couleurs somptueuses d'un camaïeu du turquoise au bleu de Prusse.


Après-midi : visite de la ferme de vanilles en face du Motu. La vanille de Taha'a est la plus réputée de Polynésie. Elle est encore cultivée de manière traditionnelle. La vanille, une orchidée, pousse ici sur un support « vivant », un arbuste taillé, au pied duquel sont déposées des bogues de noix de coco pour conserver l'humidité. Au moment de la floraison, le « mariage » est réalisé à la main. Il consiste à déplacer le pollen de la région male à la région femelle de la fleur hermaphrodite. Un maximum d'une dizaine de fleurs est fécondé. La gousse de vanille se développe en neuf mois dans la hampe, sous les fleurs. Récoltées, elles sont ensuite séchées doucement et massées, puis triées pour l'expédition. (À la différence de la vanille Bourbon, la vanille de Polynésie n'est pas ébouillantée après récolte, ce qui serait à l'origine de son arome particulièrement développé).


11 Oct Taha'a
Re très beau levé de soleil sur la passe de Taha'a, depuis mon lit

passe de Taha'a depuis le bungalow de la pension adjer


Promenade sur le motu et baignade dans le jardin de corail qui l'entoure. Les parcs à poissons sont bien remplis et la cuisinière (aidée de ses très « belles-filles ») en fait d'excellents plats.
La pension est alimentée en électricité avec des panneaux solaires. L'eau, pas assez abondante dans le puis, est acheminée par un tuyau de 2,5km depuis la terre.
Le terrain de la pension de Théodore (pension Adjer) appartient en « indivision » à sa famille, même si lui seul l'exploite avec ses deux fils. Il organise des fêtes annuelles pour rassembler tout le monde (11 frères et sœurs) autour du four Tahitien (plus de 200 personnes peuvent y participer).
La pension ne comprend que 5 bungalows, mais possède aussi des chambrettes pour les grandes occasions


12 Oct - Raiatea
20 mn de bateau pour aller du Motu de Taha'a au port de Uturoa sur Raiatea en traversant le lagon.
Uturoa, capitale de l'île qui compte 12 000hab
La prochaine pension, Atiapiti est située sur une plage aménagée à côté du plus important Marae du Pacifique, au sud de l'île. Une belle balade en voiture de location sur la seule route de l'île, permet de rejoindre ce très bel endroit avec quelques bungalows posés dans un jardin agréable au bord d'une plage artificielle qui donne sur un platier plein de poissons aux couleurs arc en ciel.
La route est très bonne, comme un peu partout en Polynésie. Les bords sont particulièrement bien entretenus par les habitants. Herbe impeccablement tondue, feuilles ramassées, plantations harmonieuses et fleuries.

Raiatea - pension Itiapiti


13 oct. Raiatea
Réveil face à la mer et le motu aux oiseaux. Petite promenade d'éveil jusqu'au Marae de Taputapuatea, le plus « sacré » du Pacifique.
Visite du jardin de corail accessible en kayak. Plein de beau poisson. Le Corail en lui-même n'est pas exceptionnel.
AM : ballade A/R sur la côte ouest. De très belles vues sur la montagne et une nature sauvage. Très beaux grands arbres du style flamboyants aux frondaisons de cimes très étalées. Incursion sur la route traversière, avec beau point de vue sur les montagnes très découpées.
C'est dimanche, les iliens, jouent à la pétanque ou papotent allongés au bord des routes.

dimanche a Raiatea


14 oct
Fin de matinée, ballade par la route de l'est
Visite détaillée des Marae de Taputapuatea
Poursuite jusqu'à Uturoa, le chef-lieu de l'île via le village de Avera (ne pas confondre avec AREVA )
Retour par route ouest jusqu'au coucher du soleil


15 Oct Raiatea- Maupiti
Remontée vers aéroport via route ouest toujours aussi belle
Vol retardé à 17h au lieu de 15h
Arrivée à la nuit à Maupiti, après escale à Bora Bora
Je suis hébergé dans un Faré MTR que pour moi tout seul ! à la pension « espace beach »
Nb : les faré MTR sont des bungalows « standard », résistants aux intempéries, fournis par la collectivité. A Maupiti, ravagé par un cyclone il y a quelques années, ils sont nombreux

plage de la pension


16 Oct Maupiti
La perle des îles sous le vent !
La pension est sur un emplacement splendide : à l'ouest de l'ile sur la plage de Tereia (c'est rare en Polynésie)
Ballades en Kayak, snorkeling,
Journée à savourer la beauté des paysages autour de la pension et les beaux reflets dans l'eau du lagon


17 Oct
Tour de l'île en bateau le matin. Observation de quelques raies Manta du côté de la seule passe d'accès au lagon de Maupiti, étroite et dangereuse.

Tour de l'île en voiture l'am, visite du reste d'un marae et des pétroglyphes
Soir resto avec le gérant de la pension


18 Oct – Maupiti – Papeete- Rangiroa
Levé 5h
Navette bateau à 6h pour rejoindre le Motu où se trouve la piste d'atterrissage.
Avion à 8h... La « salle d'attente » de Maupiti absolument splendide et insolite, en face de l'île.
Escale à Papeete de 11h A 13h

Maupiti - salle d'attente de l'aérodrome

 

 décollage de Maupiti

La dernière île de la société que j'ai visitée fut Moorea, au retour des Marquises.


9 Nov- Papeete – Moorea
Ferry rapide pour Moorea
Location de voiture, route côtière : belles vues sur le lagon au niveau du Sofitel
Beaux paysages vers la baie Cook
Pension dans l'intérieur, calme et confortable, mais sans vue
Suite de ballade dans la deuxième baie de Opunohu, aussi très belle

Moorea - baie d'Opunohu

10 Nov
Montée au belvédère, dans les champs d'ananas
Sites archéologiques bien remis en état de la vallée de Opunohu
Redescente pour refaire une ballade dans les deux plus belles baies de l'île.
Am plage, mais du vent sur la côte est, donc changement de plage, et tour de l'île, shopping dans différentes boutiques qui jalonne la route. Moorea, par sa proximité de Tahiti est la plus développée (avec Bora Bora) pour accueillir les touristes.


11 Nov- Moorea- Papeete
Ferry en fin de matinée pour Papeete et fin de la visite des îles de la Société.

 

Suite de ma découverte de la Polynésie avec des îles des Tuamotu (Rangiroa et Fakarava) et les fabuleuses îles Marquises.

 Bungalow de luxe à Taha'a (ce n’était pas ma pension)

Appréciation sur les hébergements :

  • Taha'a : Pension Atger ***** Accueil convivial, emplacement remarquable sur un Motu. Bonne cuisine locale
  • Raiatea : Pension Atiapiti *** Bel emplacement et bungalow confortable. Repas sur commande
  • Maupiti : Pension Espace beach **** Emplacement remarquable bien que l'hébergement soit sommaire, mais propre: un seul Fare MTR du propriétaire meublé et décoré « kitch ». Agréable si on est en famille pour l'occuper entièrement (2 chambres). Accueil, service et cuisine haut de gamme de Teva, le gérant, même si il n'est pas toujours présent.

 

Commentaires  

0 # Isabel 26-03-2017 15:02
Bravo et merci pour ce retour. Avez-vous prévu les locations des hébergements, de la cabine et des voitures avant votre départ? Avec quelle compagnie aérienne êtes-vous parti de Paris? Vous avez-dû prendre Air France depuis Marseille j'imagine. Vous êtes-vous rendu dans les offices de tourisme pour les balades (traversée de champs d'ananas...)? Je prévois un séjour dans l'archipel de la société et votre blog m'a bien aidé. :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer

Les voyages en photos

Derniers voyages

Destinations récentes

Lire la suite...

retrouvez nous sur

facebook

Recherche par rubriques

Catégorie

Actualité

La découverte de notre monde est pour moi une réelle passion depuis maintenant plus de 40 ans.

A travers  mes rencontres avec les populations les plus reculées du globe et au contact des plus anciennes civilisations de notre terre, j'ai ramené beaucoup de souvenirs et des images que je vous invite à partager ici

Sites associés