himal6b.jpg
 
 
 

L’Inde himalayenne

modifié le: mardi 15 août 2017

L’Inde himalayenne se réparti de part et d’autre du Népal et du Bhoutan, entre Pakistan à l’ouest prolongé par la chaine du Karakorum, et jusqu’à la Birmanie à l’est. C’est une zone territoriale disputée avec le Pakistan et avec la Chine, depuis le Tibet frontalier au nord.

Potala (chateau) de Thikse au Ladakh

Le Ladakh, à l’extrême nord de l’état de Jammu et Cachemire, est resté un condensé de culture tibétaine en Inde.

Un peu plus au sud-est, l’état de l’Himachal Pradesh compte, lui aussi, quelques vallées habitées par des populations de culture tibétaine, comme le Spiti.

À l’ouest du Népal, les hauts sommets himalayens indiens donnent naissance au fleuve emblématique de l’Inde : le Gange.

Entre Népal et Bhoutan, le petit état de Sikkim, intégré à la confédération indienne, a conservé lui aussi une tradition bouddhiste tibétaine. C’est aussi la région du Bengale occidental, réputé pour ses fameuses plantations de Thé des environs de Darjeeling.

L’Anurachal Pradesh à l’extrême est de la chaine himalayenne, revendiqué par la Chine, comptent des monastères tibétains et une culture proche des peuples venus des hauts plateaux tibétains. Il en est de même de certains peuples du nord de la Birmanie.

Les voyages en photos

Derniers voyages

Destinations récentes

Lire la suite...

retrouvez nous sur

facebook

Recherche par rubriques

Catégorie

Actualité

La découverte de notre monde est pour moi une réelle passion depuis maintenant plus de 40 ans.

A travers  mes rencontres avec les populations les plus reculées du globe et au contact des plus anciennes civilisations de notre terre, j'ai ramené beaucoup de souvenirs et des images que je vous invite à partager ici

Sites associés