previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Golok

modifié le dimanche 23 août 2015

Les tribus Goloks du plateau tibétain, sont des nomades qui séjournent  autour de la deuxième montagne sacrée du Tibet: l'Amnye Machen. Ils vivent majoritairement dans la province de l'Amdo, aujourd'hui intégrée au Qinghai et pour partie au le Gansu, au Nord Est dans la province autonome du Tibet.

Nomades de l'Amdo

Golok signifie en Tibétain "Tête à l'envers", ce qui peut être interpréter comme rebelles, et ces tribus sont fières de n'avoir eu aucun maître ni Tibétain, ni Chinois. Les guerriers Goloks terrorisaient les caravaniers qui préféraient contourner leur contrée

En arme (en 1995)

Même aujourd'hui, les autorités Chinois durent accepter des concessions . Les Goloks sont la seule ethnie Tibétaine à avoir l'autorisation de porter des armes en échange de la sédentarisation, mais la majorité vie toujours en nomades sous leurs tentes noires en poil de Yack. 

Les Goloks sont de grande taille, le visage de couleurs cuivrées et avec leurs chapeaux de feutre à large bords on pourrait les confondre avec des Indiens des plateaux Sud Américains. Ils portent une chuba (houppelande) en moutons et sont d'excellents cavaliers.

 région de l'Aymnie Machen

Les Golok ne constituent pas une nationalité décomptée par l’administration Chinoise. Ils font partie des Tibétains.

en savoir plus sur ...

Sociologie

Elle cherche à comprendre et à expliquer l'impact du social sur les représentations (façons de penser) et comportements (façons d'agir) humains. Ses objets de recherche sont très variés puisque les sociologues s'intéressent à la fois au travail, à la famille, aux médias, aux rapports de genre (hommes/femmes), aux religions, ethnicités, bref, à l'environnement humain.

Tribu

Agglomération de familles vivant dans la même région, ou se déplaçant ensemble, ayant un système politique commun, des croyances religieuses et une langue communes, et tirant primitivement leur origine d'une même souche.