Khampa

modifié le dimanche 23 août 2015

Les tribus tibétaines des Khampas vivent dans la province du Kham du plateau tibétain

Doté d'un très fort tempérament guerrier, ils surent se réunir pour résister aux hordes de Gengis Khan, qui dut négocier avec eux. Les Chinois ont toujours eu de grandes difficultés à imposer leurs lois aux tribus Khampas qu'aucun pouvoir extérieur ne soumit avant 1950. 

Démonstrations lors du rassemblement de Jeycundo (Yushu)

Les Khampas sont nés sur un cheval. Ils possèdent un physique imposant, ils ont la plus grande stature d'Asie .

Les hommes portent une longue tresse de cheveux noirs, prolongée d'une queue de fils de couleur rouge ou noire quelque fois ornée d'un corail. L'oreille gauche porte une grosse boucle de turquoise.

Les cheveux en tresse sont prolongés d'une touffe noire ou rouge

Les femmes décorent leurs nattes de turquoises, corail ou perles.

avec sa coiffe de turquoise, de corail et d'ambre

Les Khampas portent la Chuba, sorte de manteau aux longues manches que l'on rencontre dans toute l'Asie Centrale.

Les longues manches servent protection contre le froid en hiver

Les Khampa ne constituent pas une nationalité décomptée par l’administration Chinoise. Ils font partie des Tibétains dont ils parlent un des dialectes

en savoir plus sur ...

Civilisations - (déf.)

  « Ce que les hommes appellent civilisation c’est l’état actuel des mœurs et ce qu’ils appellent barbarie ce sont les états antérieurs » A.France.

 

« La civilisation ne peut se définir que par rapport à toutes les  sciences de l'homme (géographie, sociologie, économie, psychologie collective) en n’ignorant pas l’histoire »  F.Braudel

Sociologie

Elle cherche à comprendre et à expliquer l'impact du social sur les représentations (façons de penser) et comportements (façons d'agir) humains. Ses objets de recherche sont très variés puisque les sociologues s'intéressent à la fois au travail, à la famille, aux médias, aux rapports de genre (hommes/femmes), aux religions, ethnicités, bref, à l'environnement humain.