previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

L'archipel des Moluques

modifié le dimanche 5 juillet 2015

Les Moluques surnommées les îles aux épices sont connues depuis l’antiquité pour les très recherchés clous de girofles, noix de muscade et en particulier son enveloppe le Macis. Elles furent à l’origine des échanges commerciaux qui ont fait de l’Asie du sud est un carrefour commercial et sont à l’origine de la colonisation européenne.

Les Moluques sont composés d’archipels très éparpillé entre Sulawesi (les Célèbes) et la Nouvelle Guinée, au nord de Timor. La superficie n’est que de 74 500 km2 étalée sur 1000km du nord au sud et 1200 km d’est en ouest. La densité de population n’est que d’une trentaine d’habitants au Km2, très inégalement répartie.

 Moluques - pres de Halmahera

Longtemps maintenue sous un contrôle stricte des Hollandais qui firent fortune grâce au commerce des épices, en interdisant tout accès à la région, et en ayant même déplacé ou exterminé des habitants de certaines iles, ils s’assurèrent l’exclusivité de la production, chassant sans ménagement quiconque cherchait à s’accaparer les graines ou les plants. Ce n’est qu’au déclin de la compagnie Hollandaise des Indes orientales (VOC), que les Anglais puis les Français purent rompre le monopole en emmenant des plants en Malaisie, a Ceylan et même jusqu’à Zanzibar et à l’île Maurice. Depuis les Moluques sont tombées dans l’oubli.

Avant la colonisation, le commerce très lucratif et concentré conduisit à une fragmentation des pouvoir entre les iles. Deux royaumes s’imposèrent jusqu’à l’arrivée des Portugais à Ternate et les espagnols à Tidore dans les Moluques du nord. Le partage du monde entre Portugais et Espagnol donna les Moluques aux Portugais, jusqu’à l’arrivée des Hollandais qui contrèrent les Anglais.

Ile de Sula - Moluques centrale

Principales iles de l'archipel :

Moluques du nord :

  • ·Halmahera
  • ·Tidore
  • ·Ternate
  • ·Sula
  • ·Bacan

Moluques du Sud

  • ·Ambon
  • ·Banda
  • ·Saparua
  • ·Seram

au Moluques - cascade en forêt à Sula

en savoir plus sur ...

Géopolitique

Les analyses géopolitiques se basent les études des interactions entre le politique et le territoire, les rivalités ou les tensions qui trouvent leur origine ou leur développement sur le territoire, l’analyse des rapports de forces entre divers acteurs sur un espace plus ou moins défini.

Exemple parmi d'autres : Le développement de la culture industrielle du thé en Asie a eu des conséquences importantes dans les relations géopolitiques mondiales

 

La géopolitique, se doit d'utiliser l'ensemble des connaissances liées à la géographie (géographie physique, mais aussi la géographie humaine dans toutes ses composantes sociales, économiques, culturelles, sanitaires, les matières premières et les flux de ressources), mais aussi utiliser l'histoire, la science politique, etc. 

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.

retrouvez nous sur

facebook

Recherche par aires géographiques

Recherche par civilisations

Recherche par familles de langues

Recherche par religions

Annuaire

qui est en ligne?

Nous avons 145 invités et aucun membre en ligne