canton enfants.jpg
 
 
 

Tai - culture et us et coutumes

modifié le mardi 23 juillet 2019

pagode du pays Dai sud Yunan

 

Les peuples Tai, originaires du Guangxi en Chine, ont commencé à se déplacer vers le sud-ouest au cours du premier millénaire de notre ère, pour s’étendre à l’ensemble de l’Asie du Sud-Est continentale.

Les peuples Tai sont très similaires entre eux sur les plans culturel et génétique et sont principalement identifiés par leur langue.

À la suite de trois siècles d’affrontement sanglants avec les Chinois, jusqu’au début du deuxième millénaire, les tribus de langue Tai ont migré vers le sud-ouest du continent en suivant les grands fleuves. Cultivateurs de riz irrigué, ils en exportèrent les techniques et organisations sociales collectives qu’elle impose.

Une des branches gagna l’Asie du Sud-Est. Ceux-là ont été influencés par les Khmers et les Mon déjà présent, et surtout par l’Inde bouddhiste.

Les Tai pratiquaient un type de gouvernance féodale fondamentalement différent de celui des Chinois centralisés, et particulièrement adapté à la formation d'État dans des environnements montagnards, ethniquement et linguistiquement diversifiés et centrés sur des vallées propices à la culture du riz humide.  La forme de société est très stratifiée.

Traditionnellement, ils habitaient dans des villages le long des fleuves et dans les plaines alluviales, mais aujourd'hui ils sont devenus en grande partie des résidents urbains.

en savoir plus sur ...

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.

Clan

Un clan est un ensemble de familles associées par une parenté réelle ou fictive, fondée sur l'idée de descendance d'un ancêtre commun.

membres d'un des clans Korowai en Papouasie indonésienne