canton enfants.jpg
 
 
 

Shan - ethnie

modifié le lundi 6 mai 2019

Les Shan forment un groupe ethnique de la famille des Tai, en Asie du Sud-Est. Les Chinois les appellent "Tai Shan" ou "Dai Shan".

famille shan au lac Inle

Les Shan vivent principalement dans l’État Shan de Birmanie (Myanmar), mais habitent également des régions de la province de Mandalay, l’état de Kachin et de Kayin (Kayah), ainsi que dans des cantons voisins de la Chine (Yunan), du Laos, de l'Assam et de la Thaïlande. Ils se répartissent en différents sous groupes ethniques souvent désignés comme Tai.

Le nombre des Shan est estimé à de 4 à 6 millions dont cinq au Myanmar.

Les Shan sont pour plupart regroupés dans l’Etat Shan où ils y sont majoritaires.

shan aux champs

La plupart des Shans sont bouddhistes. Leur langue appartient à la famille des langues Taï, étroitement liée au thaï de Thailande et au laotien.

commerçante Shan du marché

Les Shan sont traditionnellement des cultivateurs de riz humide, des commerçants et des artisans

en pays shan

Originaires du Yunnan en Chine d’où ils ont émigré au XIIIème siècle, les Shan se sont installés dans les hautes vallées de la Birmanie où ils ont fondé leurs premiers royaumes. Ils tiennent un rôle important dans l’histoire du Myanmar. Certains souverains avaient des ascendances Shan. Ce sont eux qui détruisirent le royaume d’Ava en 1527. Plus récemment, la Birmanie nouvelle a eu comme premier président Sao Shwe Thaike, un prince Shan.

descendants des princes Shan

en savoir plus sur ...

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.

Sociologie

Elle cherche à comprendre et à expliquer l'impact du social sur les représentations (façons de penser) et comportements (façons d'agir) humains. Ses objets de recherche sont très variés puisque les sociologues s'intéressent à la fois au travail, à la famille, aux médias, aux rapports de genre (hommes/femmes), aux religions, ethnicités, bref, à l'environnement humain.