canton enfants.jpg
 
 
 

Lao Theung

modifié le jeudi 16 mai 2019

Les Lao Theung (Lao d'en haut ou Lao des versants), apparentés aux Austro-asiatiques, vivent dans les montagnes de moyenne altitude (entre 300 m et 900 m). Il s’agit d’une appellation propre au Laos utilisée par les Lao Loum et à des fins administratives.

 lao theung

Ils se divisent en groupes ethniques principaux des :

  • Khamu (Khmu)
  • Htin (Lua)
  • Lamet

Le plus important est celui des Khamu, suivi par celui des Htin et des Lamet.

D'autres tributs classés administrativement au Laos, dans ce groupe sont : Ta hoy, Lavé, Lavèn, Nha heun, Nfè, Ta rieng, Alak, Katan, Tariéou, Phou, Ka sèng, Kui, Katu etc..

On trouve quelques Laven, Katu, Katang, Alak et autres groupes de la branche môn-khmère dans le Sud du Laos

Les Lao Theung sont parfois péjorativement appelés khàa, ce qui signifie esclave ou serviteur, parce qu'ils ont servi de main-d’œuvre aux populations d'immigrés thaïs il y a plusieurs siècles et, plus récemment, durant la monarchie lao. Aujourd'hui, ils travaillent encore souvent au service des Lao Soung. Les Lao Theung ont un niveau de vie nettement inférieur à celui des autres groupes. Les échanges entre les Lao Theung et les autres Lao reposent généralement sur le troc.

Les Lao theung sont les premiers habitants du pays. Leurs tributs sont éparpillés dans tout le pays. Ils n'ont pas d'écriture et sont en général animistes. Refoulés par les Lao Loum sur les hauteurs et les terres inhospitalières, leur survie reste difficile. Ils pratiquent la culture sur brûlis et des cueillettes. Ils se servent peu d'outils métalliques. Depuis quelques années, les autorités lao essayent de les persuader de descendre dans la vallée pour qu'ils cultivent le riz en rizières.

en savoir plus sur ...

Anthropologie / Ethnographie / Ethnologie

L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques et physiologiques, évolutifs) et culturels (socioreligieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles

L'anthropologie s'organise autour de deux grands types de travaux étroitement liés : d'une part, les travaux d’ethnographie, qui sont des enquêtes et observations de terrain (empiriques) concernant dans les détails et de façon isolée les peuples, cultures et sociétés humaines, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous la forme de monographies ; et d'autre part, les travaux d’ethnologie, dans lesquels sont étudié les peuples, cultures et sociétés humaines de façon comparée et sur la base de recherches (théoriques) au sein des publications ethnographiques, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous forme d'essais. (WiKi)

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie est la phase de généralisation théorique après comparaison

L’anthropologie et l'ethnologie s’assignent comme tâche de penser l’autre.

Populations

nom collectif qui désigne l’ensemble des habitants d’un lieu géographique (pays, région, ville…) ex la population du Yunnan