Naxi - Us et coutumes

modifié le lundi 24 juin 2019

Vie sociale

Après la chute du royaume de Dali devant les forces de la dynastie Yuan en 1253, les Naxis et les autres sociétés matriarcales ont été soumises à une intense pression quand les Chinois ont entrepris d'imposer des règles de comportement social compatibles avec les valeurs confucéennes.

Aujourd'hui la grande majorité des Naxis pratiquent le mariage monogame, mais les femmes ont conservé une position prédominante. Elles font la plus grande partie du travail et par conséquent prennent les décisions à la place des hommes.

jeune femme Naxi

La société Mosuo, distinct des Naxis, mais administrativement associé aux Naxis, conservent encore des pratiques matrilinéaire et matrilocale héritées de ces traditions.

Habillement

Les femmes portent un tricot de corps, une blouse bleue ample, un pantalon grossier, un grand tablier bleu et sur leur dos, un capitonnage caractéristique en peau de chèvre servant à porter les charges, sur lequel des formes rondes tissées symbolisent l'assiduité.

naxi : habillement

Dans Lijiang ont les voient parfois exécuter des danses dans ce costume traditionnel.


La danse la plus représentative des Naxis du Yunnan est « le Yan he wu », qui signifie littéralement : la danse de l'étui à cigarettes. Lorsque celle-ci est exécutée, les danseurs serrent une cigarette dans chaque main et frappent l'étui avec leurs index libres, d'où le nom de cette danse. Très rythmé, « le Yan he wu » est très populaire dans le centre de la province.

Danses Naxi

Rubrique(s) : Naxis ,

en savoir plus sur ...

Anthropologie / Ethnographie / Ethnologie

L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques et physiologiques, évolutifs) et culturels (socioreligieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles

L'anthropologie s'organise autour de deux grands types de travaux étroitement liés : d'une part, les travaux d’ethnographie, qui sont des enquêtes et observations de terrain (empiriques) concernant dans les détails et de façon isolée les peuples, cultures et sociétés humaines, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous la forme de monographies ; et d'autre part, les travaux d’ethnologie, dans lesquels sont étudié les peuples, cultures et sociétés humaines de façon comparée et sur la base de recherches (théoriques) au sein des publications ethnographiques, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous forme d'essais. (WiKi)

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie est la phase de généralisation théorique après comparaison

L’anthropologie et l'ethnologie s’assignent comme tâche de penser l’autre.

Minorités (définition)

Une minorité se définie dans un contexte,  non de manière absolue. Elle peut être analysée par rapport à de la population d’une nation, d’une zone géographique, du point de vue des religions, des langues, de la culture ou de la race, de la couleur de peau, des liens de parenté…

L’appréciation en est variable selon le lieu et l’époque.

La supériorité du nombre est vue comme une hiérarchie, une supériorité de la majorité. Dans l’histoire il est peu d’exemple de minorités qui n’aient pas été marginalisées, persécutés, assimilés de force, voire physiquement éliminées.

La minorité ne l’est cependant pas toujours en nombre. Le colonisateur considéra souvent les indigènes comme des races inférieures.

La constitution des états nation moderne à souvent contribué à les révéler et à en aggraver le sort par rapport à la relative tolérance observée autrefois par les Empires. (Comme l’était les Ottomans ou les Austro-Hongrois par exemple)

La définition des  minorités dépend des stratégies de la minorité elle-même, soit par son rôle géopolitique, économique, culturel. (Les juifs, les Arméniens,Touareg…)

Une minorité est aussi une catégorie sociale définie par discrimination : les homosexuels, les femmes, les gens du voyage.