previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

La traite négrière

modifié le vendredi 26 juin 2020

Les effets de la traite négrière à partir du XVI° siècle est déterminant puisqu’il inscrit dans l’espace ouest-africain une recomposition majeure : la fin des grandes entités politiques soudaniennes avec la chute de l’empire Songhai (1591) et la montée en puissance des royaumes et empires du Golfe de Guinée associés à la traite négrière.

Les historiens distinguent la traite atlantique et la traite saharienne.

- La traite saharienne est liée à la pénétration arabe ; elle est ancienne et durable, et institue une mobilité contrainte vers le Maghreb et le Moyen-Orient.

- La traite atlantique est pratiquée du XVI° au XIX° siècle par les Portugais puis les Hollandais, les Anglais et les Français. Le commerce triangulaire entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique déstabilisa celui à travers le Sahara. Il précipita la chute des empires du Sahel et appauvrit les caravaniers, dont les Touaregs.

En plus, il persista une traite intra-africaine qui remonte au moins au XIe siècle, a été stimulée par les deux autres, mais n'est devenue dominante qu'au XIXe siècle.

Ouidah: memorial du non retour sur la traite négrière

 

La mémoire africaine est dramatiquement marquée par la violence de ce commerce ; la participation des potentats africains de la côte guinéenne à cette déportation est toujours une question sensible et polémique. Le souvenir des peurs et de l’insécurité créées par la traite ressurgit dans certains conflits récents.

en savoir plus sur ...

Anthropologie / Ethnographie / Ethnologie

L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques et physiologiques, évolutifs) et culturels (socioreligieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles

L'anthropologie s'organise autour de deux grands types de travaux étroitement liés : d'une part, les travaux d’ethnographie, qui sont des enquêtes et observations de terrain (empiriques) concernant dans les détails et de façon isolée les peuples, cultures et sociétés humaines, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous la forme de monographies ; et d'autre part, les travaux d’ethnologie, dans lesquels sont étudié les peuples, cultures et sociétés humaines de façon comparée et sur la base de recherches (théoriques) au sein des publications ethnographiques, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous forme d'essais. (WiKi)

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie est la phase de généralisation théorique après comparaison

L’anthropologie et l'ethnologie s’assignent comme tâche de penser l’autre.

Civilisations - (déf.)

  « Ce que les hommes appellent civilisation c’est l’état actuel des mœurs et ce qu’ils appellent barbarie ce sont les états antérieurs » A.France.

 

« La civilisation ne peut se définir que par rapport à toutes les  sciences de l'homme (géographie, sociologie, économie, psychologie collective) en n’ignorant pas l’histoire »  F.Braudel

retrouvez nous sur

facebook

Recherche par aires géographiques

Recherche par civilisations

Recherche par familles de langues

Recherche par religions

Annuaire

qui est en ligne?

Nous avons 111 invités et aucun membre en ligne